Voici la première photo prise dans l’espace, en 1946

Numerama Voici la première photo prise dans l’espace, en 1946

Quand l’humanité a-t-elle commencé à photographier depuis l’espace ? Tout a commencé en 1946, avec une image historique de notre planète.

Les diverses agences spatiales et les astrophotographes partagent régulièrement leurs plus beaux clichés du ciel et des objets célestes. Ces images ne sont pas seulement à couper le souffle, ou étranges, mais ce sont aussi de précieuses ressources pour une meilleure connaissance de ce qui nous entoure. Depuis quand l’humanité photographie-t-elle depuis l’espace ?

Tout a commencé il y a 75 ans. Avant 1946, l’espace n’avait jamais été observé à l’aide d’une photographie. Et jamais les humains n’avaient pu contempler la Terre vue depuis l’espace. Le 24 octobre 1946, des militaires et scientifiques du Polygone d’essais de missile de White Sands, une base de lancement de l’armée américaine située au Nouveau-Mexique, ont lancé un missile balistique V2. Il transportait avec lui une caméra de 35 millimètres, qui a imagé pour la première fois la Terre depuis l’espace.

Missile balistique V2. // Source : Pxhere/CC0 Domaine public

À 100 kilomètres d’altitude

Comme le raconte l’astronome australienne Kirsten Banks sur TikTok, l’engin a atteint une altitude d’environ 100 kilomètres. Cette hauteur correspond aujourd’hui à la limite entre l’atmosphère de la Terre et l’espace, selon la Fédération aéronautique internationale (FAI). Les images ont pu être préservées malgré l’atterrissage forcé, grâce à une caissette en acier, décrit le Space Center Houston (qui fait partie du Centre spatial Lyndon B. Johnson de la Nasa, au Texas). Avant cette photographie, la courbure de la Terre avait déjà été observée, rappelle le Space Center Houston : c’était en 1935, lorsque le ballon stratosphérique Explorer II des États-Unis était monté à plus de 20 000 mètres.

Les V2 n’ont pas été conçus dans ce but : ces missiles ont été développés en Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale. À la fin du conflit, les États-Unis ont récupéré une partie des stocks, et s’en sont servi dans le développement du programme spatial civil de la Nasa. Des chercheurs ont pu les mobiliser afin de mener des études atmosphériques. De 1946 à 1950, le Space Center Houston précise que plus de 1 000 images ont pu être envoyées de l’espace.

Les progrès fulgurants de l’imagerie spatiale

Non seulement les scientifiques pouvaient utiliser ces clichés pour mieux comprendre la géologie et la météorologie, mais ils étaient aussi bien utiles pour étudier l’imagerie et la photographie spatiale. C’est aujourd’hui une compétence importante des astronautes envoyés en mission à bord de la Station Spatiale internationale : savoir faire des photographies de la Terre depuis l’espace, de ses tempêtes par exemple. Et puis, la photographie depuis l’espace peut nous aider à imaginer ce que verraient des extraterrestres s’ils venaient un jour à s’approcher de notre planète.

Pour se représenter les progrès accomplis en assez peu de temps dans le domaine de la photographie depuis l’espace, il suffit de penser à une autre image marquante : probablement la plus célèbre de la mission Apollo 8, prise le 24 décembre 1968 et baptisée « Lever de Terre ». On y voit la Terre en partie ombragée, avec la surface de la Lune au premier plan.

La première photo prise dans l’espace, à gauche. À droite, le « Lever de Terre ». // Source : Wikimedia/Domaine Public/U.S. Army & Nasa (montage Numerama)

La suite en vidéo

https://www.numerama.com/sciences/680555-voici-la-premiere-photo-prise-dans-lespace-en-1946.html#utm_medium=distibuted&utm_source=rss&utm_campaign=680555

Sent with Reeder

Envoyé de mon iPhone